Novels

 

Other here  it’s “A very special game”→

← And this way, it’s “Ghost Munster”

 

Come back to Read nearly

A very special game

 

A special investigation of Mary H. D. Maude.

 

Read

Ghost Munster

 

A story of revenant (returned),

who would prefer to be completely leaved…

 

Read

 

   Novels

This is the next both story I will set down on paper.

And then I wish to share with you the circumstances of their birth, I have maid one special page for each of them, with origin, summary, extract and some attractive details on characters or some outline of the Ghost Munster saga.

That’s all, I look forward to find each other again because me, I have a whale of time already.

Friendly,

Mary Blue

 

Ghost Munster. En principe...

 

 

Qu’est-ce qui peut bien faire aimez la vie?

la nature, les amitiés, les amours, les nouvelles fringues, les jeux vidéos?

A toutes ces questions, Billy ne peut répondre que par non car il n’a pas l’heur de connaître toutes ces joies qui font de notre vie, une agréable ballade estivale… oui bon, peut-être pas une agréable ballade estivale mais qui lui donne au moins un peu d’intérêt. En tout cas, Billy, lui, n’y est pas attaché à cette vie, il en est même en plein détachement, plongé au fond de la Tamise, étouffant, suffocant pour, enfin, être happé par la lumière et être libéré de ce monde cruel…

Libéré…

Vraiment?

 

Go to read the novel

A very special game. Catch...

 

 

Monsieur Bankroft est un homme qui se sent épié, acculé par tout un tas de petits événements presque anodins mais chaque fois déplaisants. Son courrier semble avoir été ouvert, son chien était mort dans de mystérieuses circonstances, sa voisine qui était parti en voyage, ce qui ne lui était jamais arrivé jusqu’ici, faisait quand même beaucoup de bruit la nuit pour une touriste en plein voyage hispanique et son banquier lui certifiait qu’il avait toujours eu un compte en banque très bien rempli, ce qui était impossible car il avait était un petit professeur de collège dont le salaire payait tout juste son loyer et ses charges… D’ailleurs maintenant qu’il y pensait, il n’avait plus été prélevé de ce loyer depuis…

Depuis…

Depuis qu’il avait vu pour la première fois passer cette horrible Bentley grise aux vitres fumées, le jour de l’enterrement de sa mère… Et sans savoir pourquoi, tout ça donnait à Monsieur Bankroft d’étranges suées froides. Il lui fallait trouver quelqu’un pour l’aider, il devait résoudre tous ces mystères sinon il allait devenir fou…

 

Go to read the novel

Pin It on Pinterest